Lucie, éleveur-e de père en fille

Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Lucie Druet vit à Saint-Aubin, dans l’Avesnois (Nord). Âgée de dix-sept ans, elle passe cette année son bac professionnel en Conduite et Gestion d’une Entreprise Agricole pour évoluer dans le secteur de l’élevage laitier. Une passion qu’elle a contractée dès sa plus tendre enfance.

Chez les Druet, la passion de l’élevage se transmet de génération en génération… « Dans la famille on est éleveur depuis mon arrière-grand père paternel ! » explique Lucie. « On est attaché à la race Bleue du Nord, ça fait partie du patrimoine de la région ».

Sa vocation professionnelle, la jeune fille la connaît depuis le collège, et même avant. « Je veux devenir agricultrice depuis toute petite. » L’une de ses occupations favorites : s’occuper des veaux.

Lucie a vécu son premier Salon de l’Agriculture alors qu’elle était encore dans le ventre de sa mère, en 2001.

« J’y vais tous les ans avec mes parents ! J’adore aussi participer aux concours avec nos vaches Bleues du Nord, je ne voudrais surtout pas en rater un ». Parmi le cheptel figure Imminence, égérie du Salon International de l’Agriculture 2019.

Future éleveuse

Une semaine sur deux, Lucie travaille sur l’exploitation laitière en bio de ses parents. En parallèle, elle suit des cours au lycée et CFA Charles Naveau, à Sains du Nord. « Sur dix élèves en Terminale Bac Pro Conduite et Gestion d’une Entreprise Agricole, je suis la seule fille », précise-t-elle. « Lucie est une très bonne élève, et ce depuis toujours » raconte sa mère, Isabelle. « Elle avait de nombreuses pistes d’orientation mais elle s’est tournée d’elle-même vers la voie de l’élevage, on est fier d’avoir transmis notre passion ! »

Repailler les litières, nourrir le cheptel et bien sûr, traire les 100 vaches deux fois par jour… les journées de Lucie sont bien remplies.

Ses projets ? Reprendre la ferme de ses parents dans quelques années, avec son grand frère. D’ici là, Lucie projette d’effectuer un BTS en production animale et un stage. « J’aimerais bien découvrir d’autres races bovines et régions comme la Franche-Comté, où on fabrique le Comté ».

Plus d’informations sur le lycée et CFA Charles Naveau .

Retrouvez ce portrait et bien d’autres élaborés par la direction de la communication du ministère de l’agriculture et de l’alimentation sur le site Alim’Agri.