Réforme du baccalauréat : quels changements pour les lycées agricoles ?

La réforme du baccalauréat général et technologique 2021 concerne les lycées agricoles. À la rentrée 2019, les établissements de l’enseignement agricole proposent un nouveau baccalauréat général et un nouveau baccalauréat technologique, accessibles aux élèves ayant suivi une seconde générale et technologique.

La réforme du baccalauréat concerne surtout l’organisation des épreuves : introduction du contrôle continu, cinq épreuves terminales, au lieu d’une quinzaine auparavant.

Une réorganisation du baccalauréat général

Passer le baccalauréat général en lycée agricole signifie suivre le tronc commun, mais aussi de bénéficier d’enseignements de spécialité spécifiques. L’enseignement agricole propose à ses lycéens les enseignements de spécialité mathématiques, physique-chimie et « Biologie-Écologie ».

Choisir l’enseignement de spécialité « Biologie-Écologie », c’est s’intéresser à des enjeux majeurs de notre société tels que la lutte contre le changement climatique, le maintien de la biodiversité ou la préservation des ressources naturelles, grâce à des situations concrètes dans les apprentissages. Offrant un apport scientifique, ce baccalauréat général permet une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, notamment en agronomie, en écologie, en environnement et en santé humaine ou animale.

Une réorganisation du baccalauréat technologique « sciences et technologies de l’agronomie et du vivant » STAV

La série STAV est maintenue comme les autres séries technologiques du baccalauréat. Choisir la série STAV c’est s’intéresser au développement durable comme réponse aux besoins actuels et futurs de la société dans les territoires. La pluridisciplinarité, les stages collectifs et individuels permettent des apprentissages concrets sur le terrain. Les technologies de l’informatique et du multimédia (TIM) et l’éducation socioculturelle (ESC) viennent enrichir les enseignements du tronc commun.

Dans le cadre des enseignements de spécialité, les élèves peuvent approfondir un domaine technologique au choix parmi : agroéquipement, aménagement, transformation, production et services. La série STAV permet une poursuite d’études courtes ou longues en lien avec ces cinq domaines.

Des enseignements optionnels propres à l’enseignement agricole

L’enseignement agricole offre la possibilité de suivre l’enseignement optionnel « écologie agronomie, territoire et développement durable » (EATDD), en classe de seconde. Cette invitation à la découverte des sciences de l’environnement permet de s’initier aux sciences biologiques, aux méthodes de production, à l’écologie, mais aussi à la compréhension des territoires. Cet enseignement optionnel devient « agronomie-économie-territoires » en première et en terminale générale.

D’autres enseignements optionnels spécifiques à l’enseignement agricole peuvent être proposés : hippologie et équitation, pratiques sociales et culturelles.

L’enseignement agricole, en quelques chiffres…

  • 142 202 élèves ;
  • 46% de filles et 54% de garçons ;
  • 85,6% de réussite aux examens ;
  • 59% d’élèves internes.

(Source : Référentiel de l’enseignement agricole au 13 juillet 2018)

Pour en savoir plus sur le nouveau baccalauréat général en 2021, consultez le site de l’Éducation nationale et Chlorofil.

Découvrez les enseignements de spécialité sur Horizons2021.